© 2016 Compagnie 13

MARIE TUDOR - EXTRAITS DE LA REVUE DE PRESSE

 

​​Télérama : Les comédiens, intenses et justes, font  de cette représentation du premier drame de Victor Hugo un moment captivant.



Figaro Magazine - Philippe Tesson : Excellente Marie Tudor menée par Pascal Faber qui traite Hugo avec une grande intelligence. Il y a une énergie de talents remarquable.



Webthea - Gilles Costaz : ​On peut parier sur l’avenir du metteur en scène Pascal Faber ou mieux, sans attendre, saluer cette Marie Tudor qui enveloppe le spectateur dans un grand manteau de mots et d’ondes noirs.



Direct Matin : «Un  Hugo Shakespearien »…  Une pièce passionnante subtilement modernisée et bien portée par la Compagnie 13.



Le Figaro - Jean-Luc Jeener : [...] Il y a le verbe, magnifique [...] beaucoup de subtilité et une vraie justesse psychologique. La mise en scène de Pascal Faber est très respectueuse de tout cela.



Le Monde : Tout le monde devrait aller voir Marie Tudor. Une fable haletante et émouvante où chaque acteur joue son rôle avec juste ce qu’il faut de passion et de nuance. A bon entendeur.



Le nouvel obs - Jacques Nerson : Une soirée délicieuse. Quel suspense dans ce mélo !



France Catholique : « Un génie génialement servi »… Une pièce jouée avec rythme et vivacité, qui ressemble à un bon polar…Un très beau texte, bien Hugolien, magnifiquement servi par des comédiens de talent, dans un décor sombre et des lumières inventives…



Pariscope : COUP DE COEUR 2012 - C’est de sa simplicité que ce spectacle tire toute sa force et sa beauté. Si le spectacle semble filer si vite, c’est qu’il est réussi. On ne saurait donc trop vous conseiller d’aller l’applaudir.



20 Minutes : Les bons plans de 20 minutes - Une relecture moderne, respectueuse et tout en sobriété. Bien vue, l’intrigue en forme de complot sentimentalo-politique revisité à l’aube du XXIe siècle.



Les Trois Coups : Le travail qu’a effectué Pascal Faber sur cette pièce, avec tous les membres de la Compagnie 13, est exemplaire. …tous les personnages sont ici défendus avec intelligence et talent.  Avec, en apothéose, un final d’une intensité rare…. Magnifique.



Métro : Dans la mise en scène maitrisée de Pascal Faber, l’histoire se suit comme un polar haletant. Suspense, atmosphère sombre et secrets de cour se dévoilent au fil d’un spectacle captivant et joliment interprété...



Vaucluse Matin : Incontournable Festival Off 2012. Un spectacle sublime, digne de la cour des grands. Du drame amoureux, on glisse vers la tragédie. Magnifique.



AVINEWS : Coup de coeur - Que d’intensité ! Que d’émotion ! Une mise en scène moderne, sobre et efficace. Une totale réussite.



Regart’s : Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre : par le grand et par le vrai, » écrivait Victor Hugo dans la préface de Marie Tudor… n’ayons pas peur des mots, cette version touche au sublime…

Nice Matin : COUP DE COEUR" L'intelligence de la mise en scène de Pascal Faber resserre ce mélo politico-tragique pour nous offrir un spectacle sobre, puissant et palpitant, traversé par les grands thèmes huroniens."



Union Régionale FNCTA : Il faut absolument voir le chef d’œuvre de Victor Hugo Marie Tudor par la Compagnie 13 dans une mise en scène classique et avec d’excellents interprètes. Plutôt qu’un décor baroque, il faut imaginer l‘ambiance mystérieuse d’un brouillard nocturne londonien pour vivre un drame d’ amour et de trahison sur fond de vengeance et d’intrigue politique ; Du vrai théâtre comme on l ‘aime . Grandiose !



Le Magazine.info : La mise en scène de Pascal Faber souligne, à bien des égards, le caractère intemporel de la pièce. Une sincérité toute nue qui souligne l’universalité du propos. Poignant. Du grand théâtre.



Froggy’s Delight : Un pari risqué s'il en est et qui ne laisse pas de place à l'erreur, mais pari réussi… les grandes œuvres se suffisent à elles-mêmes. Encore faut-il savoir en rendre toute la richesse. Lorsque c'est le cas, comme pour ce "Marie Tudor", on ne peut qu'être conquis.

 

La Provence : Epoustoufflant et digne d'une tragédie grecque. On acclame la mise en scène de Pascal Faber.

 

Midi Libre : Un thriller politique et social captivant.



La revue du spectacle : La distribution juste (les comédiens sont tous épatants) apporte émotion, netteté et lisibilité au récit ainsi qu’aux passions représentées. Le jeu naturel procure un plaisir immédiat. Étonnamment contemporain comme une prescience de cinéma.



Theatres.com : Cette tragédie complexe est mise en scène sans artifices, avec une sobriété qui accentue la beauté du texte et le talent des acteurs. Les thèmes chers à l’auteur et sont ici retranscrits avec émotion et simplicité.



La théâtrothèque : Un travail de qualité confondu au décor idéalement conçu et soigné pour cette tragédie. Un chef d'oeuvre du Off à ne pas manquer.



Revue études : Au terme d’un spec- tacle où l’imaginaire s’est épanché d’une scène à l’autre, dans une profonde condensation des émotions scéniques, le public sort avec cette impression diffuse et confuse d’avoir vécu le temps d’un rêve.

 

Revue spectacle : La simplicité de l'interprétation et de la mise en scène lui donne une modernité et un actualmité surprenantes.



Toute la culture.com/La boite à sortie : Dans un respect parfait du texte, une mise en scène minimaliste qui, alliée au jeu dégagé des comédiens, complètement habités par leurs rôles, propulse ce drame historique du 19e siècle vers notre monde contemporain.



SNES FSU : Il y a des sentiments, de l’action, du suspense et un texte ! On est dans du théâtre populaire au sens le plus noble du terme.

 

Zibeline : Rarement Hugo a été aussi bien servi. Intelligence, finesse, jusque dans les moindres détails.



ODB théâtre : Le drame d’Hugo est parfaitement mis en scène. Les comédiens apportent leur sincérité dans leurs rôles respectifs et donnent chair et vie à la pièce. Il y a une intensité qui nous tient en haleine jusqu’au bout.



Les plumes asphmatiques : Spectacle magistral et grandiose, Marie Tudor est une tragédie politique d’une actualité déconcertante. 



Une fille à Paris : De quoi vous plonger dans l’intrigue qui, dans un suspense croissant, vous laissera scotché à votre siège jusqu’au baisser du rideau : clap !​



Théâtre du blog : Pascal Faber épure le spectaculaire hugolien pour nous en offrir un concentré précieux, vibrant d’intensité… Le spectacle tire de  sa sobriété une puissance remarquable.



Danielle Dumas, théâtres : Ici, comme le voulait Hugo, on s’efforce « de ne pas perdre de vue, le peuple que le théâtre civilise, l’histoire que le théâtre explique, le cœur humain que le théâtre conseille. 

 

Le crabe des arts : Du théatre sans fioriture ni demi-mesure.



Mademoiselle du petit bois : La pièce est instructive, et les acteurs y sont tous, sans réserve, brillants. L’énergie et la justesse qui sont déployées, par la troupe, valent sincèrement le déplacement.



De jardin a cour : Pascal Faber choisi des comédiens extrêmement touchants qu’il fait évoluer dans des costumes et des décors aussi simples qu’astucieux aux couleurs flamboyantes, passion oblige. Conviez les gens que vous aimez à aller découvrir ce spectacle qui touche.



Les soirées de Paris : Mise en scène et texte sont d’un tranchant jamais démenti. Et les comédiens se régalent autour de cette Reine au pouvoir en apparence absolu et arbitraire mais qui en réalité est l’objet de toutes les manipulations. Voilà donc une histoire politique qui n’a rien perdu de sa saveur. Une saveur amère.

 

L’évènement : Ce spectacle de grande qualité fait découvrir toute la modernité déconcertante de la langue de Victor Hugo.



Culture Mag : L’ensemble des membres de la troupe de la Compagnie 13 incarne avec talent son personnage. Une mise en scène efficace et moderne.



Les bons plans d’Avignon : Très finement mené. A voir sans hésitation.



Mes illusions comiques : Il y a un vrai suspense dans la mise en scène de ce drame passionnel.